Search
× Search
dimanche 23 avril 2017

Actualités enseignes: la FEEF donne les chiffres clés de la distribution

Consultez les dernières informations des acteurs de la distribution. Découvrez les chiffres clés de la distribution alimentaire.

Actualités Enseignes

RETROUVEZ LES DERNIERES INFORMATIONS

L'essentiel de l'info des enseignes impliquées dans nos groupes de travail en un clin d'oeil ! Chiffres, marchés, innovations et nominations sont diffusés ici.

Le 31 janvier 2017
Le chiffre d'affaires de Leclerc a augmenté de 2,5% en France l'an dernier, hors carburant. Leclerc communique, pour 2016, un CA France TTC de 36,57 milliards d'euros hors carburant (+2,5%) et de 43,44 milliards d'euros avec carburant (en hausse d'environ 1,9%). À titre de comparaison, Carrefour a réalisé l'an dernier 40,13 milliards d'euros de chiffre d'affaires TTC avec carburant dans l'Hexagone (-1,2%) et Casino 18,94 milliards d'euros HT sur le même périmètre (+0,3%).

Lire cet article...

Le 20 janvier 2017
Le distributeur dégagera bien un résultat opérationnel courant supérieur à 500 millions d'euros en France. Objectif confirmé. A l'occasion de la publication du chiffre d'affaires annuel mardi, Antoine Giscard d'Estaing, le directeur financier de Casino, a répété que l'objectif d'un résultat opérationnel courant (ROC) supérieur à 500 millions d'euros en France serait atteint. « Il n'y a aucune raison à ce stade de douter que nous ne ferons pas nos autres objectifs » pour 2016, a-t-il ajouté devant la presse. Le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri va donc tenir les promesses faites aux investisseurs après l'attaque perpétrée fin 2015 par le fonds activiste américian Muddy Waters, lequel avait stigmatisé l'endettement de Casino. Après le désendettement massif réalisé grâce à la vente des filiales asiatiques de Thaïlande et du Vietnam et la décision de céder Via Varejo, la filiale regroupant les activités de commerce électronique et le réseau de magasins d'électrodomestique au Brésil, la relance des magasins français et sud-américains porte ses fruits. Notamment en raison d'un quatrième trimestre « meilleur que le reste de l'année ». Le chiffre d'affaires, retraité des cessions réalisées ou en cours, a progressé de 2 %, à 36 milliards d'euros. Toutes les lignes affichent des progressions : l'e-commerce (réduit donc au périmètre de Cdiscount), à +7,9 % ; le commerce alimentaire en Amérique du Sud (Brésil et Colombie pour l'essentiel), à +6,6 % ; et même la France qui termine l'année sur un petit +0,3 %.

Lire cet article...

Le 13 janvier 2017
Pour sa marque distributeur, qui représente la moitié de ses ventes en volume, l'enseigne change de stratégie. Santé, environnement et éthique sont les trois nouvelles priorités. Devant le prix. Changement de cap chez Leclerc. Les prix bas oui, mais pas à n'importe quel prix. La première enseigne de grande distribution française a annoncé hier que ses 5 400 produits Marque Repère auraient désormais trois nouvelles priorités : « La santé, l'environnement et l'éthique ». « Nous voulons que Leclerc monte en 2020 sur le podium des enseignes les mieux-disantes en matière d'environnement et de citoyenneté, annonce Michel-Edouard Leclerc, le célèbre patron des 600 magasins et d'autant de drives du même nom. En France, Super U a fait des choses sur les OGM, Carrefour sur le bio, Lidl aussi a de bonnes initiatives... Nous avons décidé de nous positionner sur une promesse globale. »

Lire cet article...

Le 06 janvier 2017
Fin 2016, le leader spécialisé dans la distribution de produits bio publiait sur son site internet la fin de la commercialisation des bouteilles d’eau en plastiques à compter du 1er janvier 2017. Une solution qui avait déjà été annoncée en 2009 mais qui n’a visiblement jamais vu le jour. Ainsi, selon le site de Biocoop, plus aucun magasin ne va désormais proposer de l’eau en bouteille plastique, à l’exception des eaux gazeuses, qui resteront conditionnées en verre. Ainsi, Biocoop proposerait à ses consommateurs une alternative pour l’eau plate en bouteille et les inviterait à mettre en place un système de filtre, avec plusieurs principes, pour retirer les polluants résiduels de l’eau du robinet. Biocoop n’a pas souhaité faire d’annonce sur ce sujet. En effet, la mise en place du concept aurait été reculée au Printemps 2017. Une mesure de réduction des emballages qui s’inscrit complètement dans la logique de l’enseigne. En effet, selon Biocoop, l’eau en bouteille plastique représente 10 kilos de déchets par an et par personne, et nécessite 1 000 ans pour la dégradation du plastique. Par ailleurs, elle est 100 à 200 fois plus chère que celle du robinet. (Source : lsa-conso.fr)

Lire cet article...

Le 23 décembre 2016
Le mandat chez Carrefour de Georges Plassat, 67 ans, arrivera à échéance en mai 2018. Les noms de potentiels candidats à sa succession circulent. Selon BFM Business, l'idée serait d'introniser le remplaçant lors de la prochaine assemblée générale, qui se tiendra en mai 2017. Les deux hommes évolueraient en tandem pendant un an. En outre, toujours selon le média, c'est Philippe Houzé, président du directoire du groupe Galeries Lafayette, premier actionnaire de Carrefour avec 11,5%, qui tiendrait la corde. Il pourrait devenir vice-président du groupe en mai avant de prendre la présidence en 2018. Philippe Houzé, président du directoire de Galeries Lafayette depuis 2005, reprendrait ainsi de nouvelles fonctions. Ce diplômé de l'INSEAD a en effet débuté sa carrière chez Monoprix en 1969. Il y a notamment occupé les fonctions de directeur général de 1982 à 1994, avant de prendre la casquette de PDG jusqu'en 2012. Pour mémoire, il a été remplacé à la tête de l'enseigne par Jean-Charles Naouri, dans le cadre de l'acquisition, non sans heurts, par Casino de la participation de 50% détenue par les Galeries Lafayette. A noter que Philippe Houzé est administrateur de Carrefour, mais aussi de HSBC France et de l'INSEAD. (Source : journaldunet.com)

Lire cet article...

Le 15 décembre 2016
A l’aube des négociations commerciales 2017, la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France (FEEF) et le groupe Casino ont signé une charte, actant un ensemble d’engagements en faveur des PME et du label ENTREPRENEURS+ENGAGES.

Les relations commerciales s’organiseront selon un processus différent des Grandes Entreprises, incluant une démarche partenariale, un cadre de négociation spécifique et une contractualisation potentiellement anticipée par rapport à la date limite du 28 février.

Lire cet article...

Le 09 décembre 2016
Si les achats de vêtements ou de voyages en ligne font un tabac, l'alimentaire et les produits frais ne représentent, eux, que 3% du marché... dont 2,5 % par le système du drive. Pour inciter les consommateurs à cliquer, à acheter et à se faire livrer à domicile, Auchan Direct vient de repenser entièrement son site. L'internaute arrive ainsi directement sur une page recensant l'ensemble des produits qu'il a déjà commandé lors de ses précédentes visites. « C'est une sorte de boutique personnalisée qui permet de gagner du temps sur les achats habituels », explique Pierre-Olivier Calande, responsable client d'Auchan Direct. « Elle est utilisée par 80 % de nos consommateurs contre 15 % sur la précédente version. » D'ici à six mois, l'enseigne veut proposer une variété de produits aussi large que dans un hypermarché, « soit 12 000 références au lieu de 7 000 aujourd'hui », précise Pierre-Olivier Calande.

Lire cet article...

Le 02 décembre 2016
Franprix multiplie les partenariats pour servir ses clients franciliens en un temps record et annonce une nouvelle collaboration, cette fois, avec la startup de livraison express Glovo. Elle permet aux clients de l’enseigne, une fois connectés au site ou à l’application Glovo d’accéder aux options "Supermarché Franprix" pour faire leurs courses, ou "Restaurant Franprix" pour commander des formules repas. L’offre supermarché comprend plus de 300 références qualifiées d’essentielles par le distributeur, parmi lesquelles des produits frais, des fruits et légumes, des produits surgelés, des boissons alcoolisées et non alcoolisées, mais aussi des produits basiques de dépannage, de produits d’entretien, d’hygiène et de beauté. Quant à l’offre restaurant, elle se compose des produits phares du nouveau concept Franprix – Mandarine. Concrètement, une fois connecté sur le site ou l’application Glovo, il suffit d’entrer une adresse de livraison et de choisir parmi les options "Supermarché Franprix" ou "Restaurant Franprix". Dès lors, l’utilisateur constitue et valide son panier. La commande est préparée par un Glover, un personal shopper de la communauté Glovo, dans le Franprix le plus proche de l’adresse de livraison. Une fois la commande validée, la livraison est garantie en moins d’une heure. Pour le moment, ce service est disponible à Paris, Neuilly-sur Seine et Levallois Peret, et implique des frais de livraison compris entre 1,90 € et 3,90 € selon la distance qui sépare l’utilisateur de son Franprix le plus proche (Source : lsa.fr)

Lire cet article...

Le 18 novembre 2016
Depuis le 1er juillet 2016, la distribution de sacs de caisse à usage unique a été interdite en France. Carrefour a décidé d’imposer cette contrainte réglementaire à l’ensemble de ses magasins intégrés dans le monde, certains pays ayant eux aussi suivi ce moment en faveur de l’environnement. L’enseigne précise que depuis dix ans elle a réduit la distribution gratuite de sacs de caisse à usage unique de 50 milliards par an. Récemment, en Argentine, en partenariat avec d’autres enseignes et les instances gouvernementales et locales, la distribution des sacs de caisse à usage unique a été supprimée depuis octobre 2016 et permettra d’éliminer plus de 500 millions de sacs supplémentaires par an. D’autre part, avec le soutien du Consumer Goods Forum, Carrefour lance une initiative internationale pour réduire et à terme arrêter la distribution gratuite des sacs de caisse à usage unique. Cette démarche volontaire se fera en concertation avec les ONG et les gouvernements locaux avec comme objectif d’engager l’ensemble des distributeurs membres du Consumer Goods Forum.

Lire cet article...

Le 21 octobre 2016
Depuis que le go a été donné pour le magasin de Villebon-sur-Yvette (Essonne), la machine a dû se mettre en marche rapidement. En juin dernier, l’enseigne américaine démarrait officiellement les embauches pour les postes clés du marketing, des achats, des fonctions support (DSI, contrôle financier, administration du personnel), symboles de la structuration de la société. Parmi les postes incontournables, les acheteurs représentent pas moins de 18 personnes (9 acheteurs et autant d’assistants). À partir de novembre, c’est une petite course contre la montre qui commence : tous ces profils différents vont devoir digérer le concept et tenter de reproduire en France « l’esprit » Costco, fait d’un assortiment réduit, de prix attractifs et de références coup de cœur parfois déroutantes. Si Marc Chapados (directeur des achats non alimentaires) et son alter ego de l’alimentaire Jean-Yves Mocquet sont en place depuis des années et maîtrisent les ficelles de l’entreprise, ce n’est pas le cas de tous les nouveaux arrivants. Certains baignent dans l’univers de la distribution alimentaire et des centrales d’achats depuis des années, alors que d’autres sont novices. Et une fois ce noyau dur opérationnel, des centaines d’embauches sont encore prévues pour le fonctionnement du club-entrepôt de Villebon. Son ouverture devrait représenter 250 emplois et 280 en vitesse de croisière (source : lsa.fr)

Lire cet article...

Page 1 sur 20Première   Précédente   [1]  2  3  4  5  6  7  8  9  10  Suivant   Dernière   
Conditions d'utilisationDéclaration de confidentialité© 2017 FEEF.ORG Tous droits réservés - Crédits