CRISE COVID-19 : Alterfood lance l'Altershop, son premier site e-commerce pour livrer les français à domicile

Dans cette période de crise inédite, les PME françaises font face à de multiples obstacles (sanitaires, économiques et réglementaires) qui évoluent de jour en jour. Sécuriser leurs équipes, maintenir la production, livrer leurs clients pour nourrir les français…elles sont sur tous les fronts et inventent de nouvelles solidarités. Soutenez-les PME françaises plus que jamais !

Alexis Vaillant, CEO d’Alterfood (création de marques alimentaires naturelles et bio sur les marchés du snacking, de la boisson, de l’épicerie fine ainsi que de l’épicerie salé) basé à Paris témoigne :

FEEF : Quelles actions avez-vous mises en œuvre face à la crise ?

Alexis Vaillant
: Alterfood a lancé l’Altershop (www.altershop.fr), son premier site de e-commerce et qui va permettre de rendre accessibles nos tops produits à tous les français. Notre volonté étant de pouvoir proposer des produits sains, naturels, et traçables pendant cette période de crise, nous avons réalisé l’Altershop en moins de 5 jours. Aussi, et ce jusqu’à la fin du confinement, 10% du montant de nos ventes seront reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France.
En complément, Alterfood a renforcé son partenariat avec la Fondation Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France pour fournir des produits alimentaires bénéfiques pour la santé afin d’améliorer le quotidien du personnel soignant et lancé un appel aux PME. Alterfood a donc répondu à cet appel et encouragé d’autres PME à rejoindre ce mouvement solidaire à travers le hashtag #SolidariteHopitaux. Cela va permettre de recenser les besoins des hôpitaux et les offres des entreprises qui peuvent aider.

FEEF : Quels sont les problèmes majeurs que vous rencontrez ?

Alexis Vaillant : La fermeture des cafés, bars et restaurants va très probablement nous impacter fortement ; de même notre transporteur a vu son activité réduite et son équipe avec. Cela peut amener des changements en termes logistique et donc amener une réorganisation jour par jour en fonction de notre activité. L’impact d’une telle crise, surtout pour une PME, a déjà un impact sur la trésorerie d’Alterfood : perte de 50% de CA avec une perte de plus de 100 000 euros par semaine.

FEEF : Selon vous, y’aura-t-il un avant et un après cette crise ?

Alexis Vaillant : Cette crise va certainement éveiller les consciences et modifier notre manière de consommer. Elle va faire émerger des tendances qui se sont renforcées ses dernières années, à commencer par le bio et la recherche de produits sains, mais aussi consolider des tendances plus récentes comme la mouvance locavore et la volonté de réutiliser pour moins gaspiller. On pressent également un changement pour les circuits de distribution avec une forte mise en avant du digital. Cette crise va certainement amener les Français à repenser fortement leur manière de consommer et Alterfood veut être là pour les accompagner dans cette transition.