CRISE COVID-19 : Conserves Stéphan maintient sa production grâce à l'implication de son équipe

Dans cette période de crise inédite, les PME françaises font face à de multiples obstacles (sanitaires, économiques et réglementaires) qui évoluent de jour en jour. Sécuriser leurs équipes, maintenir la production, livrer leurs clients pour nourrir les français…elles sont sur tous les fronts et inventent de nouvelles solidarités. Soutenez-les PME françaises plus que jamais !

Cédric Collet, Directeur Commercial de Conserves Stéphan, filiale du Groupe Le Graët (Fabrication de conserves de viandes – Effectif : 75 personnes) située à Guingamp (Côtes d’Armor), témoigne.

FEEF : Quelles actions avez-vous mises en œuvre face à la crise ?  

La  1ère Priorité pour nous, et tout de suite, c’était la sécurité de nos collaborateurs (70 salariés) et de nos partenaires. Nous avons immédiatement  saisi l’enjeu et  mis tout en œuvre  pour poursuivre l’activité avec la sécurité au centre de nos préoccupations.  Nous avons effectué  des aménagements  importants dans notre atelier à Guingamp  (Côtes d’Armor ) et dans l’organisation du travail de notre  personnel administratif.

La seconde priorité était de faire face à l’afflux de commandes  (+50% pour certains clients) lié à cette crise. Nous avons mis en place un suivi quotidien avec nos clients par la transmission des états  de  stocks et  le suivi des commandes avec un report de  livraison si besoin . Malgré ce contexte très difficile et sans précédent, nous avons réussi jusqu’ici à honorer les commandes de nos clients.

Sur le plan social et à l’initiative du Groupe Le Graët,  nous avons également mis en place une prime mensuelle de continuité d’activité pour l’ensemble de nos salariés. Cette prime sera versée pendant toute la période de confinement.

FEEF : Quels sont les problèmes majeurs que vous rencontrez ?

Les commandes de plats cuisinés et de conserves de viandes restent soutenues. L’usine fait face à moins de 10% d’absentéisme du personnel de production. Grâce au recours à  l’intérim et à un personnel qualifié, nous arrivons à maintenir le niveau de production ; et nos relations privilégiées  avec nos partenaires fournisseurs et transporteurs nous ont permis de répondre favorablement à ces commandes.

Au niveau de l’organisation Commerciale, nous avons mis en place du télétravail pour les équipes commerciales qui assurent une communication continue et fluide avec nos clients afin d’entretenir la relation commerciale.

Notre trésorerie n’est pas impactée à ce jour.

FEEF : Selon vous, y’aura-t-il un avant et un après cette crise ?

Face à cette crise sans précédent, nous espérons que nos clients se souviendront longtemps de l’investissement humain des salariés qui a permis de  livrer l’intégralité des commandes. Notre objectif est de consolider notre partenariat commercial et de continuer à nous développer en nous appuyant sur nos forces et d’asseoir notre stratégie de « premium » :

  • une attention soutenue portée au bien-être et à la sécurité de nos salariés,
  • le recours à des matières en très grande majorité françaises, et en circuit-court,
  • Des produits sains premium labellisés, gourmands et de terroir, (Label Rouge, VPF, Bio, IGP, Clean Label)
  • une relation de partenariat avec nos prestataires, notamment les transporteurs.

La crise a plutôt renforcé notre conviction que ces valeurs étaient les bonnes car elles nous ont permis jusqu’à aujourd’hui de faire face à la crise sans trop subir d’impacts négatifs. C’est le socle de notre démarche RSE.

L’inconnu pour nous, comme pour d’autres, sera l’ampleur et la durée de la crise économique à venir et son impact sur le pouvoir d’achat. Mais quoi qu’il arrive nous sommes convaincus, grâce à nos équipes,  que nous serons en mesure  de répondre  à ces nouvelles problématiques…