Crise Covid-19 : l'Arbre Vert s'adapte en permanence

Dans cette période de crise inédite, les PME françaises font face à de multiples obstacles (sanitaires, économiques et réglementaires) qui évoluent de jour en jour. Sécuriser leurs équipes, maintenir la production, livrer leurs clients pour nourrir les français…elles sont sur tous les fronts et inventent de nouvelles solidarités. Soutenez-les PME françaises plus que jamais ! Marco Petrelli, Président de Novamex, l’Arbre Vert (Produits d’entretien et d’hygiène-beauté) situé à Taillades (84) témoigne :

FEEF : Quelles actions avez-vous mises en œuvre face à la crise ?

Marco Petrelli : Nos premières actions ont été de sécuriser et préserver la santé de nos collaborateurs (près de 100 au total) : au siège, sur le site de production mais aussi les commerciaux sur le terrain.
Chaque jour, nous adaptons notre organisation afin de poursuivre notre activité le plus efficacement possible. Dès que possible, le télétravail a été mis en place pour la plupart des services administratifs, marketing, IT et achats. Sur le site de fabrication et au siège, les équipes mobilisées présentes assurent la continuité de notre activité, c’est-à-dire le fonctionnement physique de l’entreprise : poursuivre les achats, fabriquer les produits d’entretien et d’hygiène, les contrôler, mais aussi enregistrer, préparer et expédier les commandes croissantes.

Nous nous sommes tenus à la plus grande transparence sur la gestion de la crise : nous avons donné la priorité à la communication en interne et la communication avec nos clients de la grande distribution.
Nous reportons un certain nombre d’opérations spéciales prévues, nous nous adaptons a de nouvelles règles logistiques, nous priorisons les livraisons sur les 20/80 avec des potentielles ruptures. Notre objectif très clair est de répondre au besoins fondamentaux d’entretien et d’hygiène dans un moment où il faut laisser tomber tout ce qui est superflu.

Nous répondons aussi présents sur le volet de la solidarité par la mise a disposition de produits, nous privilégions les hôpitaux pour la donation de produits de première nécessité.

FEEF : Quels sont les problèmes majeurs que vous rencontrez ?

Marco Petrelli :
PRODUCTION et ORGANISATION INTERNE : Nous avons dû prioriser l’activité avec une double problématique : maintenir la production avec de nouvelles contraintes et une demande massive en terme de produits d’hygiène, mais aussi des ressources humaines de moins en moins nombreuses sur site (mise en confinement de personnes a risque, etc.).

CLIENTS : Au niveau de la grande distribution, nous avons été contraints de rationaliser les volumes et donc les commandes pour satisfaire au mieux nos clients. Les opérations spéciales prévues nécessitant de la manutention supplémentaire ont été annulées. Nous nous adaptons aussi pour répondre à leur demande avec un changement d’organisation logistique.

APPROVISIONNEMENTS / TRANSPORTS : Nous sommes face à un contexte de pénurie croissante de matières premières, d’emballages et de services logistiques. Néanmoins, nous œuvrons en étroite collaboration avec nos fournisseurs et pour l’instant nous parvenons à répondre aux demandes de nos clients en France et à l’étranger.

FEEF : Selon vous, y’aura-t-il un avant et un après cette crise ?

Oui, sans doute. Il y a aura probablement une période d’adaptation à un contexte nouveau, avant que les choses reviennent plus ou moins à la normale. Les pays européens, et pas que, devront gérer une situation différente avec des impacts sur les différents secteurs de la société et de l’économie.
On aura appris à vivre et travailler sans bouger, à exploiter la force du digital et à focaliser ses besoins sur ce qui est plus essentiel.
Enfin, j’ai le sentiment qu’on sera dans un monde plus solidaire.