Vous aimez ? Partagez !  

La Commission MDD de la FEEF

Les PME françaises sont les principaux fournisseurs des marques de distributeurs de la GSA. 68% des ventes en valeur réalisées par les MDD sont produites par les TPE/ETI/PME françaises. Leur flexibilité, leur agilité et leur professionnalisme ont permis depuis maintenant plus de trente ans de répondre à la politique de différenciation et d’innovation de leurs clients.

C’est dans ce cadre que très tôt après sa création la FEEF a souhaité mettre en place, en parallèle des Groupes de travail enseignes qu’elle anime, une Commission MDD  pour réfléchir à l’amélioration des relations clients -fournisseurs et de la prise en compte des spécificités des PME. Une vingtaine d’entreprises se réunissent plusieurs fois par an pour échanger sur les grandes problématiques vécues par les PME dans leurs relations avec leurs partenaires distributeurs.

Problématiques des PME et travaux de la Commission MDD

Lors de nos rencontres, les membres de notre Commission échangent sur l’actualité des enseignes, sur l’évolution des organisations et des stratégies de leurs clients.
Certaines problématiques récurrentes sont soulevées. La Commission réfléchie à des solutions adaptables à l’ensemble des PME de la FEEF et communique ses préconisations aux adhérents. Elle rencontre également les directions MDD des enseignes GSA afin de trouver des pistes d’améliorations gagnants-gagnants pour les deux parties. La Commission a également mis en ligne une charte de collaboration MDD ainsi que des conseils d’ordre législatifs et commerciaux permettant de mieux aborder les difficultés vécues par les PME, notamment la gestion des pénalités.

Depuis plusieurs années, en parallèle avec l’évolution des règles de sécurité alimentaires, les appels d’offres se sont énormément complexifiés. Ils demandent de plus en plus de ressources et de temps à des entreprises de taille moyenne. Devant de telles difficultés et le faible retour sur investissement, certaines PME renoncent à y répondre. Il n’est pas toujours aisé d’intégrer les contraintes des distributeurs ou de développer un produit ou un emballage conforme au cahier des charges dans les délais impartis. C’est la raison pour laquelle la Commission a élaboré et présenté aux distributeurs un projet d’appels d’offre simplifiés. L’accueil fut à la hauteur de nos attentes.
L’enseigne E.Leclerc a été la première à travailler à nos côtés pour améliorer le process et valider de nouvelles procédures. Elles sont actuellement en phase de test afin d’être généralisées. D’autres enseignes sont intéressées par notre démarche, notamment le groupe Casino.

Le marché de la MDD alimentaire et non-alimentaire représente toujours une opportunité de développement pour les PME de la FEEF. Les distributeurs souhaitent se différencier notamment au travers de leurs marques d’enseignes dont nous notons un accroissement significatif des contraintes issues de leurs cahiers des charges.
Les PME qui seront en mesure de proposer de réelles innovations, d’intégrer les besoins spécifiques des distributeurs, de prendre en compte la dimension RSE, de proposer  une réduction voire une recyclabilité des emballages, prendront une avance décisive dans la construction d’un partenariat basé sur le long terme.

En effet, il faut et il faudra se positionner en réel partenaire pour bâtir des relations « gagnant-gagnant » générant de la préférence à la marque d’enseigne. L’équilibre économique sera ainsi trouvé et permettra aux PME d’être en capacité de réinvestir tant dans des outils de production modernes qu’en R&D.


Ronan LAGADEC, Président de la Commission MDD
Eric HAMEL, Vice-Président de la Commission MDD


> Retrouvez l’intégralité des articles dans le dernier N° de PASSERELLE