Le Sénat publie un rapport d'information sur l'Alimentation durable et locale

À quelques jours du début de l’examen du projet de loi « Climat et Résilience », la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable et la commission des affaires économiques ont adopté, mercredi 19 mai, un rapport d’information commun afin de dessiner les grandes lignes d’un modèle alimentaire français encore plus durable et encore plus local.

Comme l’a rappelé Jean-François Longeot, président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, « si la France est reconnue, depuis plusieurs années, comme le “modèle alimentaire le plus durable du monde” selon un classement international, des progrès doivent encore être menés afin de consolider ses forces et de faire disparaître ses faiblesses. C’est un impératif stratégique, qui permet, en même temps, de porter un vrai discours opérationnel pour améliorer l’empreinte environnementale de notre alimentation« .

Le rapport appelle à la mise en œuvre de 25 recommandations concernant à la fois l’offre agricole et la demande des consommateurs. Renforcer notre souveraineté alimentaire, consolider les initiatives locales en matière alimentaire, maîtriser l’empreinte environnementale de notre agriculture et de notre alimentation, renforcer les transitions dans un laps de temps compatible avec le temps des cultures et mettre en œuvre une réelle transparence sur l’étiquetage de l’origine des produits, tels sont les objectifs poursuivis.

? Lire le rapport complet