Les différences entre indépendance économique et nationalisme économique

La FEEF a organisé une conférence de presse sur l’indépendance économique, le 12 mai, avec les interventions de Dominique Amirault, Président de la FEEF et de Nicolas Bouzou, économiste et directeur d’Astères.

L’occasion d’apporter un éclairage sur les notions d’indépendance et de nationalisme économique remises en évidence lors de la crise sanitaire.

« La souveraineté économique ce n’est pas l’autarcie ! Elle consiste pour l’essentiel à s’assurer de la disponibilité de certaines productions jugées essentielles (comme les PGC). Aucun pays ne possède la totalité des ressources dont il a besoin. Il faut donc accepter une forme de dépendance. L’indépendance économique se construit sur des innovations et la conquête de nouveaux marchés : c’est la force des PME et des Entrepreneurs qui repoussent les frontières du possible. Les PME françaises ont besoin d’échanges, elles exportent ; cela construit aussi l’image de la France : moi-même en tant qu’homme du vin… (« la France c’est le vin et le vin c’est la France »). Il ne s’agit pas se renfermer sur soi-même (protectionnisme) et refuser les échanges mais de cibler des productions stratégiques à l’image des industriels PME des produits de grande consommation ». Dominique Amirault, Président de la FEEF.

« L’indépendance économique c’est le fait d’être capable de se dégager des marges de manœuvres stratégiques pour répondre à des objectifs que l’on s’est fixé. Le nationalisme c’est l’idée que tout ce qui est local, qui est français est mieux par définition.
L’indépendance économique donne par exemple les moyens d’investir dans les formations des salariés, on le voit dans l’étude que les dépenses en formation sont plus fortes dans les PME indépendantes, c’est pareil pour l’emploi des personnes handicapées. Les PME ont des dépenses plus territorialisées que la moyenne des entreprises mais elles achètent partout et elles vendent partout. Elles ne sont pas dans une vision étriquée. » Nicolas Bouzou, économiste, directeur d’Asterès.
«