L'offre locale vue par...Florent Moulis, Directeur Achats Régionaux et Approvisionnement. Direction Achat France.SODEXO.

Quelle est la place des PME françaises dans l’offre locale en Restauration Collective ?

Depuis de nombreuses années, les produits locaux sont plébiscités par les collectivités territoriales comme élément principal de valorisation de la restauration scolaire auprès de leurs administrés.

Cette demande en produits locaux et régionaux s’étend maintenant à tous les secteurs de la restauration collective, y compris ceux accueillant du grand public, comme les zoos ou les parcs d’attraction. La crise sanitaire de ces deux dernières années n’a fait que renforcer cette attente.

Pour répondre à ce besoin, la restauration collective s’est tournée vers les agriculteurs et les producteurs, notamment en circuits courts pour les fruits et légumes frais mais aussi vers toutes les PME, qui dans chaque territoire, valorisent le patrimoine de production agricole et agroalimentaire et contribuent au développement local.

Pour nous, Sodexo, travailler avec ces PME, qui maillent tout le territoire français, participe à notre mission principale d’accompagner et de contribuer au développement économique et social des communautés où nous opérons.

Les achats de produits locaux constituent un des piliers de notre démarche d’achats responsables en permettant de développer l’ancrage territorial des activités de Sodexo et de soutenir les filières agricoles françaises de qualité.

Pour accompagner les PME à développer cette offre locale, nous avons mis en place une structure achats au cœur des régions avec 9 Acheteurs Régionaux, expert de leur métier et de leur territoire, qui peuvent les conseiller et les orienter dans le développement de leur offre.

Les PME sont au cœur de notre stratégie d’offre locale.

Les obligations de Egalim Art 24 font la part belle au local : sur le terrain comment cela se concrétise-t-il avec les PME ?

Les obligations de la loi Egalim, au travers de l’article 24, renforcent notre engagement dans une restauration durable avec l’utilisation de 50% de produits durables dont 20% de Bio.

Malgré que les produits locaux ne soient pas comptabilisés dans ces 50%, ils correspondent très fortement à l’esprit de la loi. Ceci conforte la position de toutes les PME qui se sont engagées depuis de nombreuses années dans des démarches de qualité.

Les produits locaux, d’autant plus sous signes officiels, sont aujourd’hui la première attente des acheteurs de restauration collective.
Cela amène nos Acheteurs Régionaux a renforcé le lien avec les PME des territoires et à pérenniser ou construire de nouveaux partenariats innovants.

 

Dans le contexte actuel inflation pénurie, quelle est la plus grande difficulté que vous rencontrez à vous fournir auprès des PME locales et/ou à proposer une offre locale ?

Le contexte actuel de tensions sur les prix, les coûts mais surtout les difficultés d’approvisionnement, ne doivent pas perturber notre stratégie de développement de l’offre locale au cœur des territoires avec les PME.

Cependant, on constate que les problèmes actuels de disponibilités de certaines matières premières au sein de toutes les entreprises agroalimentaires perturbent nos approvisionnements, en particulier, sur les produits locaux.

Les PME locales rencontrent parfois plus de difficultés à nous proposer des alternatives lorsqu’elles sont soumises à des ruptures d’approvisionnements de matières premières, d’ingrédients ou d’emballages.
Nos équipes en région les accompagnent pour trouver des solutions.

Extrait du N° de PASSERELLE « Offre locale ».