Nouvel appel à projets pour une alimentation saine et locale, au cœur des territoires

Vous aimez ? Partagez !  

Un nouvel appel à projets, doté de 7,5 millions d’euros du plan France Relance, a été lancé le 1er décembre pour développer des projets en faveur d’une alimentation saine, locale et durable au cœur de nos territoires. Il s’inscrit dans la lignée des objectifs du Programme National pour l’Alimentation (PNA).

Une première session de l’appel à projets est ouverte pour les PAT du 1er décembre 2020 au 15 janvier 2021 suivie par une seconde session ouverte pour tous les projets du 1er mars 2021 au 15 avril 2021.


La crise sanitaire liée au COVID-19 a souligné la nécessité de renforcer la résilience de notre système alimentaire dans toutes ses dimensions et l’importance de relocaliser notre agriculture et notre alimentation pour un accès de tous à une alimentation saine, sûre et durable. Ces enjeux sont ceux du programme national pour l’alimentation qui vise à développer des actions concrètes pour atteindre cet objectif (voir encadré ci-dessous).

Dans le cadre du PNA, un appel à projets national est lancé chaque année à l’initiative du ministère en charge de l’alimentation pour développer des projets fédérateurs, démultipliables ou exemplaires s’inscrivant dans les objectifs du PNA. Depuis 2014, plus de 190 projets, pour des dépenses de l’ordre de 25 millions d’euros, ont ainsi été soutenus sur l’ensemble du territoire à hauteur de 8,7 millions d’euros.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation souhaite renforcer le développement de tels projets, relevant d’initiatives de collectivités, d’associations, de collectifs d’agriculteurs… permettant à chacun de se saisir et de s’impliquer dans son alimentation, notamment au travers des projets alimentaires territoriaux (PAT).

C’est pourquoi le plan de relance annoncé par le Gouvernement le 3 septembre 2020 prévoit une mesure dédiée au soutien des PAT pour un montant de 80 millions d’euros, dont une enveloppe de 3 millions d’euros réservée à l’émergence de nouveaux PAT via l’appel à projets national du PNA. De même, l’Ademe (agence de la transition écologique) a souhaité dans le cadre du plan de relance amplifier son appui aux projets relevant du PNA en portant sa participation à 3 millions d’euros.

La nouvelle édition de l’appel à projets national du PNA est ainsi dotée d’une enveloppe de 7,5 millions d’euros, soit près de 4 fois le montant de la précédente édition, réunissant le soutien du ministère de l’agriculture et de l’alimentation à hauteur de 4,3 millions d’euros, de l’ADEME à hauteur de 3 millions d’euros et du ministère des solidarités et de la santé à hauteur de 200 000 euros.

Elle permettra de soutenir des projets s’inscrivant dans l’un ou l’autre des 2 volets suivants :

Volet 1 – l’émergence de nouveaux PAT
Volet 2 – le développement de projets (projets d’essaimage de projets existants – volet 2-1, ou de mise en œuvre de nouveaux projets pilotes innovants – volet 2-2) répondant aux enjeux du PNA concernant
la justice sociale ;
l’éducation alimentaire ;
les objectifs de la loi EGAlim pour la restauration collective ;
l’accompagnement du dispositif de PAT.

Le cahier des charges de l’appel à projets est accessible via ce lien : https://lnkd.in/dcpknTX