Plan de relance : toutes les mesures du volet Export

Doté de 100 milliards d’euros, le plan de relance dévoilé par Jean Castex le 3 septembre comprend un volet export doté de 247 millions d’euros pour 2020-2022. Il vient s’ajouter aux dispositions déjà mises en place le 31 mars pour soutenir les entreprises exportatrices face aux effets de la crise sanitaire liée à la pandémie Covid19*.

Tour d’horizon de ces nouvelles mesures.

-Mise en place d’un chèque export

Afin de soutenir financièrement les PME et ETI désireuses de prospecter les marchés étrangers, un « chèque export » prendra en charge jusqu’à 50 % des frais de participation à un salon international ou de l’achat d’une mission de prospection auprès de Business France (individuelle ou collective). Objectif : 15 000 prestations subventionnées d’ici fin 2021.

-Lancement d’un chèque VIE

Les PME et ETI bénéficieront d’un coup de pouce de 5 000 euros (soit entre 15 % et 20 % de son coût moyen) pour l’envoi d’un VIE (volontaire international en entreprise) issu d’une formation courte ou venant des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Le dispositif VIE est géré par Business France.

Cette aide devrait permettre aux entreprises ne pouvant financer un expatrié ou se rendre régulièrement dans le pays en raison des restrictions actuelles de maintenir leurs relations d’affaires. Objectif : financer 3 000 VIE d’ici fin 2021.

-Doublement du fonds Fasep

L’enveloppe Fasep, mécanisme géré par la DG Trésor, doit doubler pour atteindre 50 millions d’euros.

Rappelons que ce dispositif finance sous la forme de subvention les frais d’études de faisabilité des entreprises se positionnant sur de grands projets d’infrastructures dans les pays émergents ainsi que des démonstrateurs pour des technologies innovantes.

-Renforcement de l’assurance-prospection

Outil géré par Bpifrance et fonctionnant comme une avance remboursable finançant un budget de prospection, très sollicité par les PME et ETI qui se lancent à l’export, les assurances prospection en cours ont déjà été prolongées d’un an fin mars.

Le dispositif doit à nouveau être renforcé notamment grâce une nouvelle offre d’assurance prospection « accompagnement » dédiée aux plus petites entreprises. Il s’agira de prendre en charge le coût d’une prestation d’accompagnement pour des projets de plus petit montant.

-Veille gratuite

La Team France Export (dont les piliers sont Business France, les CCI, Bpifrance et les Régions) va se mobiliser encore davantage pour informer gratuitement les exportateurs avec la mise en place d’un espace numérique personnalisé centralisant les infos marchés et sectorielles intéressant l’entreprise.

Elle a déjà mis en place des webinaires et un service « Info Live marchés », qui fournit un flux d’informations remontées en temps réel par les bureaux de Business France d’une soixantaine de pays.

Pour bénéficier de ces mesures, il est recommandé de contacter les représentants Team France Export de sa Région.

Quant au calendrier de mise en œuvre il s’échelonnera entre octobre 2020, mois au cours duquel sera lancé le chèque export, et la fin de l’année. Les dispositifs doivent être tous opérationnels au 1er janvier 2021.

Sophie Creusillet

* lien article : Spécial plan de soutien à l’export / Covid-19 : aider les PME et ETI à tenir leurs positions

Pour en savoir plus :

Les mesures export sont présentée dans le volumineux document Pdf de 296 pages présentant les dispositifs du plan de relance sur le site gouvernemental France Relance. Classées dans le volet « Compétitivité », elles sont présentées page 127. Le lien vers ce document : https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/cfiles/mesures_france_relance.pdf