Retour sur le Séminaire FEEF 2022

L’ édition 2022 du séminaire s’est tenue pendant 3 jours à Marseille. Au programme des conférences et des nombreux échanges entre PME et enseignes de la distribution (GD, Réseaux spés, Ecommerce, RHD) autour des prochaines négociations et des enjeux économiques à venir.

Léonard Prunier, Président de la FEEF a rappelé en introduction  » La FEEF c’est un mouvement de 1 000 entrepreneurs qui représente 22 000 entreprises PME des Territoires. Dans le contexte actuel, les PME sont passées en « mode survie ». Le brouillard est très épais mais on trouvera ensemble des opportunités. »

Après la diffusion d’une vidéo hommage à Dominique Amirault, président de la FEEF de 2012 à 2022, Léonard Prunier a souligné qu’il est important de se comporter en acteurs responsables. « Fournisseurs comme distributeurs […] Le premier combat des entrepreneurs c’est la préservation de l’emploi. »

Hélène LEUNG du cabinet Fidal a fait le point lors de sont intervention sur le régime juridique de la négociation (formalisation CGV et convention annuelle).

[ILS L’ONT DIT]


« U Enseigne c’est 12% de parts de marché. Notre levier de croissance : le développement du réseau de 247 points de vente de plus sur 10 ans. Nous avons multiplié par 7 le nombre de magasins en e-commerce. Nous allons devoir travailler ensemble, nous entrons dans une période d’incertitude, les sujets énergétiques nous poussent à faire des choix majeurs et des investissements plus vite que prévu. Notre ambition à 5 ans est de gagner plus de 150 points de vente. Nous avons la volonté d’aligner notre part de marché e-commerce sur notre part de marché enseigne ». Philippe Gigleux, Directeur de Cabinet de Dominique Schelcher .

Tous les représentants des enseignes présents ont pu échanger avec leurs fournisseurs PME et partager leur vision du commerce :
🔹AMC – Groupe Casino : Corinne AUBRY-LECOMTE
🔹Auchan Retail : Peron Pascal
🔹Carrefour : Stéphane DemayFrancois VINCENT
🔹Intermarché Alimentaire International : Louisa Moulai, Philippe Latour.
🔹E.Leclerc : Philippe LENIERE
🔹Système U : karine peil et Sébastien Vouters

Daniel Ducrocq, Directeur Europe du Service Distribution et Directeur Général A3Distrib, NielsenIQ a dressé les faits marquants et les perspectives PME en grande distribution :

✔️ Faits marquants : recul des volumes, arrêt de l’effet de premiumisation, repli, arbitrage. La MDD fait son grand retour, via les premiers prix (+11%) et les gammes standards.

✔️ Perspectives / Où aller chercher de la croissance ? Un grand Ouest de la France dynamique en consommation. Maintien du télétravail favorable au e-commerce, explosion de la livraison à domicile, croissance des SDMP. Plus d’1 français sur 2 déclare qu’il vaut mieux acheter un produit de bonne qualité (label) qu’un produit bio.

✔️ Côté Enseignes : Auchan Retail est l’enseigne dans laquelle les marques de PME ont la plus forte part de marché en valeur.
E.Leclerc est l’enseigne qui a le plus valorisé la hausse du nombre de références de marques de PME, et qui a le plus recruté de nouveaux foyers acheteurs en marques de PME.


Jacques Déronzier, Directeur Général Sysco explique : « Le partenariat avec nos fournisseurs est un levier de croissance évident. La question est comment le fournisseur et le grossiste peuvent-ils créer de la valeur commune ? C’est comprendre les besoins des clients, segmenter et élaborer la feuille de route puis transmettre à la force de vente pour accélérer la croissance ».

A quoi ressemblera la restauration en 2030 ? telle est la thématique explorée par Nicolas NOUCHI, VP Global Insights, CHD Expert. « Le marché du food service sera encore plus concentré avec de plus en plus de groupes autodidactes ».

Jean-Luc Van Den Heede, Navigateur et Vainqueur de la Golden Globe et Recordman du Tour du Monde à l’envers, a fait le parallèle entre la vie d’un sportif et d’un entrepreneur sur la gestion de crise, les situations de tempête et de solitude qu’ils partagent.

« On arrivera pas à ce que je me plaigne de faire ce que j’aime ».
« On se fixe un objectif et on tient le cap pour y arriver ».
« Savoir prendre des risques mesurés ».
« Tout est question de ténacité. »
« Il faut se créer autour de soi une équipe qui prend le sujet à bras le corps ».

Philippe Chalmin a dressé l’ état des lieux du marché des matières premières et les perspectives d’avenir.

« Ma thèse est que nous sommes en présence d’une vraie crise systémique. Énergie, logistique, matières premières, alimentation. Si nous prenons en regard la crise des années 70, nous avions mis 10 ans à en supporter les conséquences (…) En termes de perspectives, nous pouvons nous attendre à une croissance mondiale de 2% en Europe et en France. La vraie question est qu’elle va être la croissance chinoise ? »

« Sur le marché des matières premières, quelles perspectives pour 2023 ? « 

Romain Roy, fondateur de Greenweez, le site en ligne de référence pour la consommation responsable : « Nous avons appris grâce à nos fournisseurs. Nos fondamentaux et nos principes d’assortiment : point fort de la MDD et marques de PME , un renouvellement accéléré de l’offre qui est très large. »
« Nous sommes aussi une entreprise RSE native , une entreprise à mission et participons à la convention des entreprises pour le climat. Notre feuille de route à horizon 2030 est d’élaborer un business qui tient compte des problématiques de climat »
« La RSE est-elle en danger au vu du contexte de crise ? Sur le moyen terme, l’évolution dramatique de l’environnement va nous faire revenir vers un modèle plus normé ».

Jacques Creyssel, Fédération du Commerce et de la Distribution : « Il y a de vrais mouvements structurels à un moment où les marges sont en train de s’effondrer. Une crise sur le frais et un report sur les bas prix. Si l’énergie triple, la marge disparaît. Le surcoût de l’énergie pour la distribution alimentaire est entre 1,2 et 1,5 Mds € ».

Léonard Prunier : « Les négos vont être compliquées pour une raison différente des années précédentes. Le sujet est de trouver les meilleurs accords possibles pour éviter des effondrements complets. Nos clients doivent prendre conscience qu’il y aura plusieurs négos en 2023. Il faut qu’on échange sur les visions avec les distributeurs. On a changé de monde, il faut changer de réflexes ».

Christine Barthe Déléguée générale de la FEEF (Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France) : « Notre enjeu à la FEEF c’est faire avec les directions d’achats de la distribution du discernement PME, c’est un enjeu prioritaire dans les négociations avec la distribution ». 

L’équipe de la FEEF a présenté ses axes de travail 2023 :

Isabelle Frappat et Blandine Janicki ont fait part du bilan des actions du LABEL PME+ en 2022.
203 entreprises labellisées à ce jour 👍

Retours d’ expérience de plusieurs labellisés présents : La Brosse & DupontFunky Veggie
et la Compagnie du Midi.

« La démarche PME+ nous a permis de formaliser et de communiquer sur nos engagements RSE déjà existants, et en plus d’accélérer notre démarche RSE au sein de nos équipes et de toute l’entreprise. »

Merci à Patrick SauvageAdrien Decastille et Guillaume Fiévet

3 jours de prise de recul nécessaire entre les Enseignes et des chefs d’entreprises au service d’un but commun : « Continuer à faire son métier pour créer collectivement de la valeur pour son entreprise, son client et le consommateur ».