TPE / PME : une subvention pour participer aux foires et salons professionnels

Une nouvelle aide pour se faire rembourser la moitié des coûts d’emplacement sur les foires et salons professionnels.

100 millions d’euros pour inciter les PME à aller sur les salons professionnels

L’ « aide aux stands » est une subvention sur les frais de participation aux salons, des coûts très élevés auxquels les TPE et PME sont souvent obligées de renoncer. Les emplacements sur les foires et salons peuvent se monnayer entre 5000€ et 25.000€ en fonction des options, sans compter le montage du stand. Dans le même temps, les grands salons professionnels sont déterminants pour des PME en quête de débouchés, notamment à l’international.

12.500€ pour louer son emplacement de stand

Cette mesure stratégique de relance concerne les entreprises qui ne pouvaient pas se permettre d’aller sur les salons. L’incitation est plafonnée à 12.500€ par exposant. En permettant aux entreprises affectées par la crise du covid-19 de rebondir, la subvention pourrait rencontrer un large public de bénéficiaires. Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué chargé des PME, estime le coût total de la mesure à 100 millions d’euros.

Conditions de l’« aide aux stands » : qui peut en bénéficier ?

Principale limitation, l’« aide au stand » concerne exclusivement les nouveaux exposants. Seules les entreprises qui n’ont pas participé à la dernière édition d’un salon professionnel pourront en bénéficier.

La subvention ne peut pas dépasser 50% des frais de location de l’espace d’exposition, avec un plafonnement à 12.500€. A priori, elle n’inclut pas les frais alloués à la construction d’un stand, à son achat ou à sa location.

Pour y candidater, les entreprises devront être basées en France, ou avoir un établissement ou une succursale dans l’hexagone. La limite est fixée aux PME de moins de 250 salariés et au chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros par an.

En ce qui concerne les évènements éligibles, la liste reste à préciser. Il devrait s’agir des plus grands salons, tous secteurs, de portée internationale et d’au moins 500 exposants. Au total, environ 70 foires, congrès et salons pros devraient être concernés en 2022. Dernière limitation, l’enveloppe des subventions sera limitée à 1,35 millions d’euros par évènement.

Comment en bénéficier ?

L’aide sera déployée dans le courant de l’année 2022, mais aucune date n’a été annoncée à ce jour. Sur dossier, le dispositif sera géré par les CCI, qui se chargeront de réceptionner les demandes.

> Lire le décret publié