Vote d’EGAlim 2 par l’Assemblée nationale : les PME françaises sacrifiées

Vous aimez ? Partagez !  

Suite à l’adoption par l’Assemblée nationale le 24 juin de la proposition de loi visant à protéger le revenu des agriculteurs, les PME agroalimentaires françaises sont très inquiètes de ne pas avoir été entendues et craignent pour la pérennité de l’activité et des emplois de leurs entreprises ancrées dans les territoires.

En effet, l’Appel des Entrepreneurs PME FEEF n’a pas été entendu par le Rapporteur Grégory Besson Moreau qui a émis un avis défavorable aux amendements portés sur ce point par plusieurs députés en soutien de la FEEF pour la liberté du tarif.

Visionner la séquence à partir de 1h39 (durée 5 minutes)

Lire le communiqué de presse de la FEEF